full screen background image

Maisons des indiens

À Calafell les « Indiens » ont été présents depuis la fin du XVIIIe siècle jusqu’à la fin du XIXe siècle. Calafell a fait l’objet d’attention d’importants « indiens », tels que le marquis de Comillas ou ceux de Sama, en plus de certaines familles avec des petites fortunes gagnées dans les Amériques.

Les bâtiments les plus remarquables attribuées aux Indiens sont Cal Perico, el Hostal et la Sínia. Les Sama construirent en 1899, en haut du village, Cal Perico, un manoir à un seul étage, et aussi la Sinia,  une autre demeure aussi typiquement indienne. Antonio Lopez, Marquis de Comillas, provennant des colonies, investit également dans Calafell. Il acquit des terres en bas du village et, au cours de la décennie des années soixante-dix du siècle XIX, il fut construire la ferme de Cal Bolavà.